La CRE engage en 2018 une large réflexion pour faciliter l’insertion des véhicules électriques (VE) et hybrides rechargeables (VHR) dans les réseaux et le système électrique.

La CRE engage en 2018 une large réflexion pour faciliter l’insertion des véhicules électriques (VE) et hybrides rechargeables (VHR) dans les réseaux et le système électrique.

À fin 2017, plus de 140 000 VE-VHR étaient en circulation et pouvaient se recharger sur près de 172 000 points de charge sur le territoire français, dont 23 000 accessibles au public. Pour l’avenir, la France se fixe des objectifs ambitieux puisqu’elle envisage, d’ici 2030, un parc de 5 millions de VE-VHR et l’installation de 7 millions de points de charge dont 700 000 bornes sur l’espace public et, d’ici 2040, la fin des ventes de véhicules émettant des gaz à effet de serre.

La généralisation de ce mode de transport nécessite de s’interroger sur les problématiques qui pourraient se poser tant du point de vue technique (raccordement, comptage) que du point de vue de l’impact sur le réseau électrique (pilotage de la recharge) ou encore des usages connexes du stockage des VE-VHR (flexibilité). L’objectif du chantier que la CRE souhaite mener est de faciliter l’insertion des VE-VHR et le déploiement harmonieux des infrastructures de recharge de véhicule électrique (IRVE).

Pour atteindre cet objectif, la CRE est convaincue que des innovations technologiques, réglementaires et régulatoires seront nécessaires. Elle souhaite donc encourager le lancement d’expérimentations sur le sujet. Notamment, la CRE a déjà engagé Enedis dans cette voie avec deux types d’expérimentations : le raccordement des IRVE sur les réseaux d’éclairage public et le comptage embarqué dans les véhicules électriques à la suite d’une demande de Plüm Energie et Renault. La CRE souhaite pouvoir lancer d’autres expérimentations sur le sujet.

Par ailleurs, la CRE organise aujourd’hui son 29ème forum Smart grids sur la thématique du véhicule électrique, qui sera suivi par trois ateliers de travail sur les thématiques suivantes : le raccordement des IRVE le 15 mai, le véhicule électrique, réseau et marché le 22 mai et la mobilité propre (hors véhicule électrique) le 4 juin.

Enfin, en parallèle, la CRE souhaite effectuer des rencontres bilatérales avec des acteurs de différents horizons, actifs sur le sujet afin de bien cerner les enjeux, d’identifier l’ensemble des problématiques et d’encourager les projets innovants.

La CRE a déjà rencontré Enedis pour établir un premier panorama des diverses études et travaux qu’ils mènent en interne, ainsi que la DGEC pour cerner leurs enjeux. Elle a d’ores-et-déjà programmé plusieurs rencontres avec Nuvve, E-Cube, Zeplug, Direct Énergie, France Stratégie, EDF, Tesla, etc.

Si vous aussi vous souhaitez nous rencontrer pour échanger sur les problématiques soulevées par le développement de la mobilité électrique, n’hésitez pas à prendre contact avec la CRE.

Pour visionner le forum “Le Véhicule électrique” du mardi 03 avril 2018, cliquez ici